Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 13/08/2018 dans toutes les zones

  1. 1 point
    On continue avec un avion que j'avais déjà eu l'occasion de voir en vol il y a 3 ans à Châteauroux... C-47 / DC-3 Air France F-AZTE / F-BBBE (qui, d'après un des pilotes, a été utilisé par De Gaulle, Mitterrand, l’empereur Bokassa, etc) : Là aussi on pouvait visiter l'intérieur avec un peu de patience. Une fois encore je ne me suis pas faite prier. Lynx de la Marine Nationale (Flottille 34F ) N° 276 (MSN074) Embraer EMB-121 "Xingu" N° 108 / F-TEYW, venu en voisin puisqu'il s'agit d'un des appareils de l'EAT 319 de la base aérienne 702 toute proche : Je n'avais pas beaucoup de temps et il y a donc pas mal de choses que je n'ai pas pu voir comme l'exposition qui était présentée dans les bâtiments. Je n'ai pas non plus pris le temps de faire de photos des avions participant au tour de France aérien. Par contre, les pilotes du Noratlas m'avaient dit qu'ils partaient le lundi matin, je suis donc retournée en bord de piste pour assister au départ. Heureuse surprise, ils ont profité de l'occasion pour faire une petite séance d'entraînement d'un jeune pilote et ils ont fait quelques touch-and-go avant de prendre la direction du sud. J'ignorais qu'ils allaient faire ça mais c'était tout à fait prévu d'après une dame qui était comme moi venue assister au départ. Au passage, j'ai quand même été surprise de voir que nous n'étions que 2 à venir voir s'envoler cet avion. Le Xingu d'Avord est reparti le lundi matin lui aussi. Vous me pardonnerez la photo qui n'est pas terrible, c'est un extrait de vidéo, et en plus j'étais à contre-jour, comme pour toutes les autres photos du lundi et du mardi matin d'ailleurs : Le mardi matin c'était au tour du C-47 / DC-3 de partir, je suis donc retournée faire quelques photos comme la veille lorsque le Noratlas était parti. Il est parti bien plus tard que ce que les pilotes m'avaient annoncé le dimanche mais en attendant j'en ai profité pour faire quelques clichés des rares avions qui ont décollé ce matin là... Planeur Alexander Schleicher ASK 21 F-CITU Le C-47/DC-3 démarre enfin ses moteurs, dans un petit nuage de fumée pour le moteur gauche, mais je trouve que c'est ce qui donne du charme à ces avions anciens : Au loin, j'ai aperçu cet A400M qui semblait se diriger vers Avord : Revoilà le planeur : Et le C-47/DC-3 qui va rejoindre la piste pour décoller : Je n'ai pas de photo en vol car je l'avais déjà vu à Châteauroux et j'ai préféré faire une mini vidéo. Bref, le plateau n'était pas aussi extraordinaire que pour certains meetings mais pour un évènement gratuit je ne m'attendais pas à voir 300 avions et la patrouille de France en bonus. Pour être honnête, je m'attendais même à voir moins de choses que ça, j'ai été agréablement surprise, j'ignorais par exemple que le DC-3, le Xingu et le Lynx seraient présent.
  2. 1 point
    Aujourd'hui j'ai vu... rien du tout. Par contre le 22 juillet je suis allée à l'aéroport de Bourges qui fêtait ses 90 ans et qui accueillait également une escale du Tour de France Aérien des jeunes pilotes 2018 (le "HOP Tour"). Dans ce cadre c'était journée portes ouvertes et on pouvait admirer entre autre ceci : De Havilland DHC-1 Chipmunk F-AZUU / WP851 : EAA Acrosport II F-PJPS : EAA Acrosport II F-PLPH : Revolution Mini 500 F-PSCA : Rutan Mini Defiant F-PCBG : Nord 3202 F-AZJT : Nord 1101 F-AZYV (qui, si je ne dis pas de bêtise n'est rien de moins qu'un Messerschmitt Bf 108 fabriqué en France avec un moteur Renault) : Au milieu de tous ces avions on trouvait un petit rassemblement de voitures anciennes (il y avait même un vieux combi "dans son jus"). J'ai craqué pour celle-ci dont je ne me souviens plus le nom mais avec un bel aménagement à l'arrière : De retour aux avions avec LE Noratlas n° 105 F-AZVM : On pouvait visiter l'intérieur, ce que je ne me suis pas privée de faire et je n'ai pas été la seule. Cet appareil a eu beaucoup de succès auprès des Berruyers car il était fabriqué à Bourges et il a marqué l'histoire aéronautique de la ville : J'avais déjà vu le Noratlas en vol il y a 8 ans mais je n'avais jamais eu l'occasion de visiter l'intérieur. Il ne faut pas oublier que cet appareil est le dernier en état de vol, on ne le voit donc pas tous les jours alors j'ai saisi l'occasion de le visiter. Il fallait un peu de patience mais ça vallait le coup. Si vous avez l'opportunité de le faire ne vous privez pas, d'autant plus que l'équipage est vraiment passionné et on sent qu'ils aiment parler de leur avion et n'hésitent pas à répondre aux questions des visiteurs.
  3. 1 point
    s'ils pouvaient nous sortir une 908/3
×
×
  • Créer...