Jump to content

DeD

modérateurs
  • Content Count

    3,200
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About DeD

  • Rank
    PINCE MOI
  • Birthday 04/26/1969

Contact Methods

  • MSN
    ulx238@msn.com
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Intérêts
    Modelisme, informatique, jeux, jeux vidéo, films, documentaires, bricolage, ...

Recent Profile Visitors

2,122 profile views
  1. Bonjour les copains. Un grand merci d'y avoir pensé et de ne pas m'avoir oublié. J'en profite du coup pour vous donner un peu des nouvelles. Tout va très bien, avec des hauts et des bas, comme tout le monde. Tout ce qui est modélisme est remisé au grenier. Je suis à la place en train de m'occuper sérieusement de ma maison et des travaux qui vont avec. En faisant ça, je me suis découvert une véritable (nouvelle) passion (encore!!!) pour la menuiserie et dès que j'ai un peu de temps, c'est à ça que je m'occupe et que je me forme avec le but de faire des meubles pour la maison, et la liste est longue. Alors du coup, ceci explique cela. Je passe de temps en temps, avec un peu de nostalgie dans le coeur quand je vois ce que vous faite tous et quand je lis de post de bon copains. Je ne vous oublie pas. Amitiés et encore merci.
  2. Salut Charger. Passe-moi ton mail par mp et je t'envoies tout ce que j'ai. @+++
  3. Salut Charger. Beau projet en perspective. J'avais récupéré un peu de doc sur cette F40. Je peux te les faire passer si tu le désire. Bon montage.
  4. Salut Nico. Je suis content d'avoir de tes nouvelles. Content aussi de voir que ce nouveau cap que tu veux prendre te donne du baume au cœur. Tu as raison de faire cela. Il y a un moment où il est bon de se lancer plutôt que de devoir se dire plus tard que l'on aurait du. Je t'envois par ce post toutes mes félicitations pour ce choix, tous mes vœux de réussite et plein de courage pour ce que tu va avoir à faire. Haut les cœurs! Avec cette mentalité et le perfectionnisme que je te connais, tu ne peux que réussir. Donnes nous des nouvelles. Amitiés.
  5. Vous êtes vraiment les mères de l'humour, même si certaines blagues sont des fois un peu bateau...
  6. Merci à vous. Voilà, Lolo a tout dit. C'est tout à fait ça. @+++
  7. Bien le bonjour à tous et toutes en ce changement de mois. Alors, pour commener, ce matin, j'ai regardé pour cette histoire de tonneaux. Verdict? Au feutre 0.5, ce sera extrêmement long à faire, et c'est super moche. Comme en plus, ce sera quasi impossible à faire d'une manière parfaite, ça fera encore plus bidon. A la pointe à tracer avec un jus? J'ai aussi essayé, ce sera encore plus long (d'une manière que ne pense pas raisonnable du tout) et sera encore plus impossible à faire manière suffisamment précise pour que ce soit un plus et non un moins. Le jus ne fait rien ressortir en un passage et trop en deux. Le résultat est encore bidon. Je laisse tomber. Non seulement le jeu n'en vaut pas la chandelles, mais en plus, j'ai toutes les chances du monde de finir par faire un truc moche. Des fois, il convient de s’arrêter juste avant qe ce ne soit trop tard. Voici la petite avancée des jours passé. J'en suis toujours avec mes histoires de lest. Pou que vous puissiez comprendre la suite, voici quelques photos qui m'on été données que un autre forum. Ce sont elles qui ont dicté ce vers quoi j'allais chercher à m'orienter. J'étais de moins en moins motivé à utiliser du Styrodur pour faire la base du sable. Mais comment faire? Pour me donner une piste de démarrage, j'ai commencé par poser du sable, juste comme ça et mis quelque tonneaux. Naturellement, cela ne tient en aucune manière de la sorte, mais ça va me montrer si c'est jouable ou non. Alors constats de cet essai? Je trouve que le sable choisis convient. Il est très fin et je pense qu'à cet échelle, il ne faudrait pas plus gros, sauf à vouloir avoir des galets. Je dois avouer que cela me plait plutôt bien. Ce sera surement moins facile et plus long à faire qu'avec des pierres comme cela est proposé par le kit, et encore, cela n'est pas si sûr. Le "tas" devra avoir une certaine hauteur mais pas trop. De plus, j'aimerais bien essayer de donner l'impression que les tonneaux sont un peu enfoncé dans le sable, comme sur la photo. Après un petit moment de réflexion, j'ai opté pour faire une sorte de base afin d'avoir le fond de cale à peu près à hauteur de la quille. Cela fera toujours ça de moins à mettre en sable. J'ai fais cela avec des batons de glace et des touillettes MacDo (quand je suis aller les chercher, j'ai même réussis à en avoir sans devoir acheter de sandwich et franchement, ce n'est pas pire ...). Voilà la base après les ajustements, le collage et un premier saupoudrage de sable: Je pense que cela a une petite chance d'aboutir. Fort de ce constat, je continue avec une première "couche" de sable coté bâbord et du montage de la base coté tribord. Pour le collage, la technique est très simple. Je le fais à la colle à bois diluée,environ 50/50, à la louche (très grosse la louche...). Je rajoute au mélange une petite goutte de liquide vaisselle afin de réduire la tension de surface et augmenter ainsi imprégnation et la répartition. Une fois la colle déposée, je n'ai plus qu'à mettre une grosse quantité de sable dessus et à attendre que ce soit sec pour évacuer l’excédent. Cela fonctionne bien mais est assez long à sécher et à devenir dur, mais je peux vous garantir que cela devient vraiment dur une fois sec. J'ai donc passé plusieurs couche, une le matin avant de partir au boulot et une le soir en rentrant. Plusieurs couches plus tard, j'ai fini par une dernière couche de vernis mat (Tam X22), elle même chargé en sable. Voilà ce que cela donne: Les trois petits carrés blanc que vous voyez sont des encoches faite à la fraise à boule afin de positionner et coller les tonneaux, et puisqu'on en parle, voici les trois premiers collés, avec le début de la "remonté" du sable sur leur base. Cela parait solide et le sera encore plus quand ce sera fini. Cela devrait être bon pou pouvoir continuer à travailler sur le modèle sans être trop embêté par ce fil à la patte que je viens de me mettre. Je ne regrette pas d'avoir fais cette opération avant de m'occuper de la suite car même si cela risque de me gêner un peu par la suite, je n'aurais jamais pu faire cela si l'étage supérieur avait été posé. Cela donne, sur les photos, un ensemble très blanc. Visuellement, cela l'est moins. Je pense de toute façon finir par un petit jus sépia en guise de finition. Je me demande encore si je vais mettre quelques accessoires type cordage ou autre. A voir... @+++
  8. Merci les copains. C'est vrai, maintenant que vous le dites, ça fait un peu bois tourné... D'ailleurs, c'en est... Par contre, et bien que le peinture n'est pas encore finie, sur les cerclages, on ne voit plus les veinages, du moins à l’œil nu et non en mode macro. Faut ausi voir ce que cela raconte dans son environnement. J'avais essayé de simuler les planches avec un trait au Rotring 0.5 tous les 1.5mm, mais ce n'est absolument pas convaincant, bien au contraire. Ça donne une impression de jouet en bois tourné. Encore pire, donc... Je n'avais pas pensé à ce que tu propose, Zeo. Cela peut être une bonne idée, je pense que je vais essayer. Merci pour l'idée. Merci à vous pour vos remarques constructives. Je vais voir si je peux améliorer un poil le bousin. @+++
  9. Déçus aussi, mais cette décision est logique vu le nombre de participants. Vous avez prix la bonne même si j'aurais adoré pouvoir venir vous taper la bise. L'année prochaine; on fait les 11 ans à Hyères .
  10. C'est le plus dur, je trouve. Trouver des repères dans la perspective d'ensemble... Vu que ce 'est pas parfaitement symétrique, je ne peux pas utiliser des trucs trop mathématique. Il faut toujours finir à l’œil et c'est vraiment super dur de trouver un repère fiable. J'espère que je ne me trompe pas trop, mais je ne suis pas sur au point de ne pas être soucieux de ce coté là... Je poursuis avec la pose des deux piliers du centre. Comme je le disais précédemment, je m'y suis pris d'une autre manière que la première fois en ne gardant que ce qui avait bien marché mais en améliorant les choses. SI j'ai choisis de finir par le centre, c'était dans le but de faciliter l'alignement des piliers en me servant des extrémités comme référence. Et ça fonctionne très bien, bien que cela ait pour effet de restreindre quelque peu l'accès. Mais l'idée de ce changement était surtout de pouvoir positionner le plus précisément et directement les pièces afin de ne pas risquer de déposer de la colle dans des endroits indésirables. Du coup, j'utilise une chute afin de faire un "étai" qui maintient le barrot plus haut que sa position finale et, ayant fait l'emplacement avec des cales, je peux poser la cole sur le plancher et plus sur le pilier. Vous suivez? Pour commencer, je ne colles que les bas puis je mets "sous presse". Il ne me reste plus qu'à re-soulever avec mon étai"; ; à mettre une goute de cyano avec un cure dent; à remettre le poid; ; et tout se met en place directement sans que la pièce ai eu à bouger avec de la colle fraîche à ses extrémités. C'est un peu plus long à faire qu'avec la méthode utilisée la première fois; quoique pas beaucoup. Par contre, c'est directement beaucoup plus propre. En supprimant donc le nettoyage, cela devient beaucoup plus rapide également. Que des avantages en somme. Voilà le résultat obtenu sans aucun nettoyage et avec un collage très solide: Bon, je fais le mariole mais vous vous êtes peut être demandé pourquoi je me prenais autant la tête alors qu'avec la présence des pierres et des tonneaux, on ne verra pas celle partie... Vous avez raison. Je soigné le truc pour expérimenter mon idée et me faire la main pour les étages supérieurs. Là, cela sera très visible. Autant faire le premier essais sur une zone qui ne se voit pas, au cas où... Les tonneaux, puisqu'on en parle. Convaincu par le fait qu'il vaut mieux les poser avant de faire le plancher de l'étage supérieur, il deviennent, avec les pierres, la prochaine étape. Pour les pierres, j'ai encore des doutes sur le façon de faire, et je n'ai pour le moment que collecté les matériaux dans ma cour. On verra ça un peu plus tard. Par contre, il faut que je fasse la peinture des autres tonneaux. Il n'y en a que 10 de fournis par le kit. Je trouve ça un peu juste en nombre ... Je verrais comment les disposer et si je dois en acquérir d'autres pour compléter, si c'est possible. Allez, on sort les pinceaux et on s'y met. Pour commencer, un jus sépia du centre du tonneaux vers l’extérieur. UN seul coté à la fois. Ça sèche vite, mais quand même... La même chose des deux coté en et trois couches. Plus je fais de couches moins plus je part loin du centre. C'est très dur à photographier en intérieur avec de la lumière artificielle, mais cela renforce le coté bombé du tonneaux en laissant une zone assez clair au centre et des bords très foncés. Puis, le fastidieux travail de masquage des cerclages. Pour pouvoir passer une couche de noir mat acrylique sur les cerclages. Suivi, entre le "sec au touché" et le "sec à coeur", d'un brossage assez appuyé avec du Bolt Gun Metal. Une fois démasqué: Il ne me reste plus qu'à re-masquer et re-brosser le premier fait qui est un cran en dessous de ce coté, de faire les petites finitions et il seront prêts. @+++
  11. Merci Gégé. Que veux tu dire? Attendre d'avoir tout posé et ne poncer et vernir qu'à la fin? SI c'est cela, ce qui suit devrait répondre à ta question, je pense. Si ce n'est pas ça, bein, j'ai pô compris... Pour arriver à la où j'en suis maintenant, voici la "fin de la suite". Fort de l’expérience découlant du premier vernis, j'ai décider de ne pas continuer avant d'avoir préparé et vernis cette partie. Il sera beaucoup plus facile de travailler comme ça et je pense que le résultat s'en fera sentir. Après une bonne préparation donc, j'ai passé le vernis. Comme la première fois, il s'agit d'incolore satiné. C'est un bon vernis mais ramené à l’échelle, je le trouve quand même un poil épais et surtout trop brillant. C'est pourquoi j'ai choisis de le passer en 4 couches diluées par 25% d'eau et consciencieusement égrené à la laine de fer 000 entre les couches. Le résultat me convient. On voit bien l'action que cela à eu en regardant les tranches qui n'ont pas été vernis. Cela appairait "léger" et le dernier et très doux passage de laine de fer a cassé le brillant rendant un aspect satiné plus en adéquation avec l’échelle. Bref, c'est positif, je suis au moins content de quelque chose, même si je pense diluer un peu plus la prochaine fois et y rajouter une goutte de liquide vaisselle afin de favoriser la répartition. On verra ça pour le plancher de l'étage supérieur. J'ai ensuite commencer à remonter les barrots. Sauf que ce coup ci, je vais travailler sans le chantier mais plutôt en utilisant l'étau. Cela me permettra de travailler les deux coté et non un seul. Le résultat sera là aussi meilleur, je pense. Il est à noter qu'avant de commencer à les mettre en place, j'ai passé pas mal de temps à essayer de centrer tout ça le mieux possible. J'ai tenté plein de trucs différents, mais je n'ai trouvé aucun moyen d'être certain d'être parfaitement à la bonne place. J'ai donc commencé avec des repaires, mais j'ai affiné à l’œil sur une impression générale. J'ai du rajouter une latte de 1mm du coté tribord. J'ai longuement hésité et j'ai fini par le faire. J'espère que j'ai eu raison... je ne le verrais que plus tard... Pour la pose des piliers, j'ai commencé un peu comme la première fois. Cela avait bien fonctionné. Le seul changement que j'ai fais fut de refaire la cale avec du cp de 5 car je trouvais le balsa utilisé la première fois trop mou. Par contre, là où j'ai vraiment changé de façon de faire et d'utiliser un petit coins fait dans une chute de carte plastique afin de soulever le barrot plus haut que nécessaire. En faisant cela, je place les piliers, puis en enlevant la cale, le barrot redescend sur eux. Cela peut paraître c...n, mais en faisant cela, je n'ai plus à soulever le barrot avec le pilier et fais donc un collage beaucoup plus propre. Voilà les deux premiers sont fait. Comme vous l'avez remarqué, j'ai choisis de faire le second coté de la manière que le premier. Ce n'est donc plus du tout comme j'avais fais la première fois. Je ferai celui du milieu en dernier, me servant de ceux des extrémité comme référence. Pour finir cet étage, il ne reste plus qu'à poser de barrot du centre et ce sera fini. Je pourrais ensuite passer au plancher de l'étage supérieur. Tout cela à un goût de déjà vu. Pas tout à fait, en fait. Comme je m’étais fais la réflexion sur quand vernir, il en est de même sur l'aménagement des intérieurs. Là aussi je pense qu'il vaut mieux faire étage par étage. Je vais donc, une fois les barrots terminés, poser les pierres de lest ainsi que les tonneaux dans la cale. Alors, pendant qu'un collage séchait, j'ai commencé à regarder pour cet aménagement. A commencer par les tonneaux. Je ne savais pas si j'allais les laisser comme il sont en sortant de la boite ou non. J'ai essayé sur un. Voici la comparaison: Pendant ce temps, le troisième et dernier barrot est posé, ainsi que les chevrons et les fourrures. Il ne manque plus que les deux derniers piliers. Pour finir, après avoir regardé ce qui traînait dans ma cour, voici ce que je pense utiliser pour les caillasses. @+++
  12. Merci Ashenso. C'est super sympa de ta part. J'en prend bonne note. :po Le decollage s'est plutôt bien passé. Mieux que je ne le pensais. Tant mieux. Après un bon bais dans de l’alcool ménager à 95°, j'ai pu retirer tout ce qui était au dessus du début de la correction à faire. C'est à dire, presque tout... Le résultat n'est pas si mauvais, je trouve. Juste quelques réparations à faire, mais rien de très méchant: Quand à l’état général, après un léger ponçage, ce devrait être nickel. Coté pièces retirées, c'est plutôt pas mal non plus. Seulement 3 petites lattes on été cassé. Pratiquement tout pourra resservir. Ça, c'est vraiment une bonne nouvelle. Là aussi, l'état est plutôt bon. Je les ai quand même triés à part des neuves pour ne pas forcement les utiliser dans les endroits les plus visibles, au cas ou... Après les réparations sus-citées; J'ai pu remonter les bordés de manière symétrique. Maintenant que c'est fait, je vais essayer de démêler un peu cette histoire de symétrie. Ça va être dur car je ne sais plus vraiment à quoi me fier. Je vais donc favoriser l’œil dans cette histoire... Moyen convaincu sur le coup, mais je n'ai pas d'autre choix que celui-là...
  13. Merci à vous. Tu dis que je ne laisse rien au hasard, c'est gentil, mais en fait... pas vraiment. On va voir ça sur ce post. Les boulets sont présents. Sinon, ce ne serait pas dur à faire avec des plomb de chasse, je pense. Reste juste à en trouver des tout petits... Une petite suite à cette tentative de montage. Pour commencer et comme j'en parlais précédemment, j'ai commencé à poser les bordés extérieures. Pas de soucis particulier. Fort de cela, et; je dois le confesser; plutôt content du résultat, j'ai commencé à projeter la suite des opérations. Mais quelque chose me chiffonnais depuis quelques temps, surtout depuis que j'avais retiré le modèle de son chantier. Ce dont je vais parler maintenant et assez étrange. Tant dans l'incapacité de savoir le pourquoi de la chose, que dans celle de prendre des repères vraiment fiables. Je vous montre, ce sera peut-être plus simple. Tout cela ne semble pas si mal et plutôt droit, n'est ce pas? Bein, en fait, non, pas du tout: Les trois lignes rouges que j'ai dessinées sont parallèles. Or, on voit clairement que les barrots ne sont pas tout à fait dans cet axe. C'est assez subtile, tellement qu’honnêtement, j'ai été dans l'incapacité de prendre cela en photo d'une manière évidente. Voici un petit crobard exagéré que j'ai fais pour mieux vous faire comprendre le soucis: Comme je le disais, c'est exagéré mais on voir bien que l'ensemble est parti de biais. J'avais eu ce doute lors de la pose des premiers bordés intérieur. Dans les deux rond que j'ai mentionné sur la photo, je n'ai pas pu mettre le même nombre de lattes pour rester conforme au plan. Il y en a 5 à tribord et 6 à bâbord. Cela m'avait surpris et j'avais tout revérifié. Tout me semblait bon, j'avais donc mis cela sur le fait des différentes lattes et collages. Mais cela me perturbais tout de même beaucoup. Je met cela sur le compte d'un plan pas terrible et surtout au fait que les deux demi coques du kit n'étant pas parfaitement symétriques, mon placement initial devait être loin de la perfection. Et me voici donc parti pour un long moment de questionnement. - Est-ce réel ou le fruit de mon imagination. Plus je le regarde plus il est clair que c'est réel. - Est-ce que cela se voit? Oui. - Est-ce que cela va nuire au résultat final? Oui, indéniablement. - Est-ce que je peux corriger de manière subtile? Non, impossible. Bon, bein, voilà. C'est clair. Je ne suis pas dans la me..de, déjà... Ne pouvant continuer comme cela, quelle conduite tenir face à ça? Je peux: - Abandonner? Ça va pas, non! - Acquérir un second kit et recommencer? Pour juste une demi coque et quelques lattes, ça fait cher. Je regarde tout de même sur le BC et autres EBay. Rien. De tout façon, il faudrait vraiment le trouver à pas cher du tout. Trop peu de chance de ce coté. Ce n'est donc pas une solution. - Essayer de refaire moi même la demi coque? Non, pas le niveau pour me lancer la dedans. Le résultat serait surement pire. -Décoller ce qui a été fait, quitte à avoir de la casse et devoir acheter quelques baguettes? Je vérifies si je peux avoir des baguettes et à quel prix. Ok, trouvé mais t'ain! c'est cher! Cette solution étant la première ayant une chance de réussir, me voilà parti à essayer de décoller jusqu'à ce que ce soit symétrique. Après, bein... on verra...
  14. Salut Jérôme. Moi aussi , comme Jean Paul, j'aurais dis une Terrot. Peut être une RSSE pour être plus précis. Voici un lien : Terrot RSSE
  15. Comme on peut le voir sur la photo précédente, j'ai fini le pont de cet étage avec la pose des deux dernière lattes plus étroite que les autres et j'ai fini les bordés intérieures. Ce pont va être assez long à faire.Il manque encore pas mal de choses, dont, pour commencer, les deux canons. Les voici en cour de montage. J'ai remplacé la tige laiton de 1.5 mm du kit par de la corde à piano de 1 mm que je trouvais plus à propos. J'ai, par contre, conservé les amarres en laiton, n'ayant rien de mieux pour les refaire sous la main. Une fois assemblé, je voulais voir ce qu'il raconteraient une fois à leur place. Je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu'il pointent trop vers le haut. J'ai donc choisis de coller une petite cale de 8/10 de mill' dans un endroit invisible afin de les abaisser un poil. On remet an place pour voir? Cela me semble incontestablement mieux comme cela. Une fois fini, cette cale servira aussi de point de collage à la cyano pour le fut. Cela permettra un colage invisible. Je fais donc d'une pierre deux coup. Profitons un peu du beau soleil Alpin pour vois ce que cela donne à la lumière du jour: Voilà où j'en suis à ce jour. Je vais continuer par la suite de la construction de ce pont, et je pense qu'une fois qu'il sera fini, je m'occuperais des bordés extérieures. Une fois de plus la doc ne préconise pas cette ordre mais je ne me vois pas faire la fin de ce pont qui nécessite ces bordés en ayant déjà les étages supérieurs. Je manquerait trop d'espace pour avancer sereinement. @+++
×
×
  • Create New...