Aller au contenu
lolo

sujet n°6 :Moto Guzzi V10 Centauro

Messages recommandés

Loin des motos de grand prix actuellement à la mode chez Tamiya, je me suis attaqué au montage de la Moto Guzzi V10 Centauro.

L'ouverture de la boîte ne révèle aucune surprise, l'ensemble des pièces étant de la qualité habituelle.

Le montage.

Le montage a débuté par l'assemblage du cadre et du moteur. L'ajustement des pièces est très correct. Le seul "problème" vient des cylindres qu'il faut mastiquer afin de faire disparaître les joints de collage au niveau des ailettes de refroidissement.

Quelques petites améliorations sont apportées comme le perçage des disques de frein, la suppréssion des plots prévus pour recevoir les durites (utilisation d'un cable électronique plus fin que l'on insère dans un trou de diamètre 0,2mm).

Les pièces constituant le bras oscillant et la fourche ont été dégrappées et préparées pour la peinture. L'ensemble des petites pièces (cale pied, sélecteur de vitesse...) reçoivent le même traitement, ainsi que le carénage qui est monté et mastiqué.

Je me retrouve donc avec un modèle dont toutes les pièces sont prêtes à peindre...

La peinture.

Toutes les pièces ont été apprêtées avec du primer en bombe Tamiya gris.

Les teintes utilisées pour les aspects métalliques proviennent de la gamme "Alclad II", qui est à mon avis l'une des meilleures actuellement. Ainsi ,en fonction de ce que recommande la notice, et après comparaison avec des photos trouvées sur le net, j'ai utlisé les teintes duraluminium pour le moteur, aluminium, polished aluminium, dark aluminium et steel. Afin de donner un peu de profondeur à l'ensemble, un jus de smoke X19 Tamiya a été utilisé.

Le cadre et le bras oscillant sont peint en noir brillant Tamiya . Le carénage est peint en jaune brillant Tamiya TS16 et en steel Alclad II. Le tout est verni avec une bombe Tamiya TS13.

Image IPB

Après avoir monté les pots d'échapement, j'étais un peu déçu du résultat, en raison du joint visible sur le cylindre. J'ai donc décidé de repeindre ces pièces avec la peinture Alclad chrome.

Afin qu'il n'y ait aucune différence de teinte avec les pièces non repeintes, j'ai décidé d'appliquer le même traitement à l'ensemble des pièces de la grappe chromée.

Les pièces sont tout d'abord décapées à l'aide d'un nettoyant pour four ( une nuit dans un bocal), rinçées et lavées à l'eau savonneuse et apprêtées au primer Tamiya. Un noir brillant Tamiya à la bombe est alors appliqué sur toutes les pièces. La teinte chrome est alors appliquée en plusieurs fines couches, jusqu'à ce que l'aspect souhaité soit obtenu. En ce qui me concerne, l'aspect final se rapproche beaucoup de l'inox. En effet, le fabricant préconise l'utilisation d'un noir brillant énamel comme sous couche. Je ne manquerai pas de vous montrer la différence de rendu lorsque je monterai ma prochaine moto...

Image IPB

La suite du montage.

La plupart des pièces étant peintes, je peux maintenant monter la moto...

Le moteur est installé sous le cadre à l'aide des micro vis. Après assemblage du bras oscillant, celui-ci est rattaché au cadre. Les durites épaisses fournies dans le kit sont remplacées par des durites "Modeler's". Les colliers de serrage sont figurés à l'aide de décalcomanies aluminium.

Les compteurs sont mis en place, les voyants lumineux étant simulés par de la peinture translucide. Les poignées sont détaillées par ajout de décalcomanies rouge pour figurer le démarreur, l'avertisseur sonore et le coupe-circuit, un petit morceau de plastique imite le bouton des clignotants.

Image IPB

Au niveau de la fourche, du bare métal chrome est utilisé pour les tubes plongeurs. Deux fine tiges de plastique ont été rajoutées entre le garde-boue et le haut des étriers de frein. Une petite pièce photodécoupe issue d'une planche de détaillage pour avion a été collée sur ces tiges afin de servir de guide au cable de frein

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La fourche est montée sur le cadre et la béquille latérale est fixée.J'ai rajouté le ressort de rappel de la béquille fabriqué à l'aide d'un fil de fer fin que j'ai enroulé autour d'une aiguille. J'ai ensuite mis en place les deux échappements, en faisant bien attention à ne pas les manipuler trop. En effet, la peinture Alclad Chrome est très fragile et nécessite l'utilisation de gants en plastique.

Les poignées et les compteurs sont mis en place de même que le cablage correspondant (3 cables à gauche et à droite).

Cette étape se termine par la pose des cale-pieds, des clignotants et des rétroviseurs.

Image IPB

Le carénage a été peint puis verni avec une bombe Tamiya TS13. J'ai ensuite utilisé du papier 8 micron afin de poncer le verni et de lui donner un aspect bien lisse. Attention aux arrêtes, la peinture y est systématiqument moins épaisse. Une fois le carénage poncé, j'ai utilisé le plastic polish Bare Metal afin de redonner un beau brillant.

La garde boue arrière est mis en place ainsi que les clignotants. De l'autocollant chrome est utlisé pour l'intérieur des clignotants et du feu arrière.

Image IPB

La dernière étape commence maintenant avec la pose du carénage sur le cadre,du bouchon de réservoir, la mise en place du siège et du dosseret de selle de la version "monoplace". Concernant la mise en peinture du siège, je l'avais recouvert d'une couche de noir satiné à la bombe Tamiya mais elle me semblait trop brillante. J'ai alors pulvérisé de fines couches de noir satiné X18 très dilué à l'aérographe, jusqu'à l'obtention d'une légère patine et d'un effet granuleux correspondant au cuir.

Image IPB

Image IPB

La maquette est enfin terminée, il est maintenant temps de passer à un autre sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×