Jump to content

Actros 8x4. Grue 135t/m


Screatch

Recommended Posts

Le 01/10/2023 à 15:48, Missmoto a dit :

C'est un boulot de dingue ! Tu travailles avec des plans précis ou bien uniquement des photos ?

 Missmoto Je me permets de répondra a la place de Screatch et d'ajouter des explications.

Au départ c'est une idée de Screatch , on en causé sur une expo. Il avait pas de base solide de départ. Il se trouvais que j'avais un kit résine rare mais qui correspondait pas vraiment a l'architecture palfinger . J'ai commencer a lui faires des croquis coté a main levé des pièces mais ça me faisait trop brouillon et pas très précis.  Du coup j'ai dessiné avec un logiciel de dessin 3d (fusion 360) les principal pièces.

Pour le reste , beaucoup de recherche sur le net et auprès de constructeur et concessionnaire. Les informations sont filtré au max. Et des fois , on est proche de passer pour ridicule en s'adressant a un fabricant . Peur de divulguer des informations souvent confidentielle. Mais en montrant ce qu'on fait au 1/24, on arrive a avoir quelque choses d'exploitable et qui correspondait mieux a son projet. Et dans ce cas , il faut jouer de la calculatrice pour remettre le plan a l'échelle et ou jouer du logiciel de dessin comme je l'ai fait pour une grue en projet mais de tonnage plus petit. Et beaucoup d'échange d'information et discussion par mail:D

Ensuite faut tracer tous ça sur la feuille de plastique et découper , ponçage et lime. Le collage c'est super glue des fois ou colle tamyia  ou tous autre colle maquette.  Ce travail revient a Screatch pour l'huile de coude et son audace:D 

Link to comment
Share on other sites

En effet c'est bien cela. Ca fait bien 35 ans que je faits de la maquette camion. Très vite je me suis lancé dans le scratch ou au moins les grosses modifs. 

Par contre au grand jamais je n'ai voulu me lancer dans l'improvisation.

J'ai vu sur des forums des réalisations de 8x4 ou autres, en raboutant un morceau de châssis de Volvo, avec une chute de châssis Mercedes, et un avant de Renault. Et pour figurer les essieux supplémentaires, on a coupé un corps de feutre ou de stylo et on a collé les roues aux extrémités. Je le reconnais, une fois mis en place les accessoires, comme sur une dépanneuse, l'habillage du châssis,  ca le fait, on n'y voit que du feux et le camion a plein de roues..

Mais dans mon concept, ca ne le fait pas.

Du coup, si je veux quelque chose de juste, ou à défaut, au minimum cohérent, il faut de la doc.

Et ca hélas, c'est impossible à avoir. A mes débuts on écrivait un courrier respectueux aux constructeurs. Au mieux on recevait une brochure publicitaire. Sinon votre demande finissait au panier du secrétariat.

Aujourd'hui cela reste pareil, sauf que l'on se contente d'un mail.

La seule fois ou j'ai pu bénéficier de docs sérieuses était pour la construction d'un porte voitures. Par le biais de Lohr industries à Hangenbieten. Par contre, j'avais auparavant réalisé la maquette du porte chars Lohr, grâce aux plans réalisés par un ami allemand hélas décédé depuis. Celui ci avait réalisé ce porte chars au 1/35. Lohr industrie avait eu connaissance de mon porte chars, et celui ci leur a servi plusieurs fois sur le salon Euro Satory.Mais c'est une exception.

Autrement, et je le comprends, aucun membre du personnel d'un bureau d'étude ne voudra prendre le risque de vous fournir des plans, au risque de se faire licencier. Je ne le voudrais pas.

Pourtant ce serait le risque. Même pour des modèles anciens, communiquer des plans revient à divulguer des secrets de fabrication et est interdit

Du coup, la seule solution est les croquis des notices techniques, les photos et surtout une grande compréhension technique des matériels, pour comprendre comment ca marche et comment c'est construit.

J'ai là l'avantage d'une carrière en industrie, avec une longue période à l'atelier, puis autant en bureau de maintenance. On comprends comment ca marche et on le restitue au 1/24.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je vais continuer de vous présenter les évolutions de mon Mercedes. La grue étant pour le moment plus ou moins terminée, c'est sur le véhicule en lui même que je vais progresser.

Pour compléter les stabilisateurs qui permettront ensuite de travailler à 360 degrés, j'ai ajouté le dernier à l'avant du châssis.

Sans pousser jusqu'à fixer celui ci sur l'avant même de ce châssis, car cela m'obligerait à revoir tout l'ancrage du pare chocs, j'ai tout de même adapté ce pare chocs pour recevoir ce vérin stabilisateur et son capotage.

3tiptw.jpg

Le pare chocs est juste collé pour la photo au moyen d'un double face. Sans ponçage des joints etc. Ceci permettant d'apprécier combien le scratch est divers. Il n'existe rien. Tout doit être projeté, construit et adapté.

 

La suite de la réalisation concerne  la charge du véhicule.

Sans vouloir entrer dans les détails, je parlais d'un véhicule double genre.

Selon la définition du code de la route, ces véhicules sont à la fois tracteurs de semi remorques et porteurs.

Dans les faits, ils ont une sellette qui leur permet d'atteler une semi remorque dans la longueur admise par le code.

Mais aussi en lieu et place et très simplement de s'équiper d'une plateforme de chargement leur permettant d'emmener one charge à manutentionner là ou la semi remorque aurait des difficultés d'accès.

Dans la réalité, la grue peut poser ou déposer cette plateforme qui se verrouillera sur la sellette et sur 4 twist locks de porte containers. Une fois déposée, la plateforme se pose au sol au moyen de pieds escamotables un peu dans le style des caisses déposables peu utilisées en France, mais très courante en Allemagne par exemple.

J'ai donc réalisé cette plateforme à ridelles. Avec rack de rangement pour les accessoires de grue. A noter aussi que le châssis a été équipé d'un rangement des plaques renfort a poser sous les vérins de stabilisation. Cela sera plus visible une fois tout terminé. Les connaisseurs se rendront compte.

 

Voici la plateforme de chargement.

 

yqwebp.jpg

En place sur le châssis avec des poulies de renvoi et d'autres accessoires. Devant l'essieu; le rack de rangement des plaques. Le tout évidemment recueilli sur des photos, notamment sur l'excellent site ad hoc de Dietzj.

Les ridelles s'ouvrent. Un must me concernant

Récemment sur une expo certains n'en revenaient pas que le capot de mon Scania T soit ouvrant pour laisser découvrir une réplique du vrai 16 litres, alors que tous collaient le leur. On le fait bien ou on ne le fait pas..

 

La plateforme est munie d'ancrages pour les chaines servant à la manipuler, mais aussi pour sangler les charges transportées. Il y aura aussi un plancher bois. Souvent ces plateformes ont un plancher caoutchouc ou tôle à larmes. Le mien aura un revêtement bois.

La pérégrination continue très lentement.

Des images de chaque grand pas en avant.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

toujours impressionant  ! 

le texte permet de comprendre ou la particularité technique, ou la réalisation de la maquette et de meiux cerner ce qui est spécial sur la photo, surtout quand on n'est pas hyper connaisseur dans les camions !

à mon avis indispensable en complément des photos (même s'il faut lire plus de 6 lignes :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, ptiper a dit :

à mon avis indispensable en complément des photos (même s'il faut lire plus de 6 lignes :)

Les longues prose sont sa marque de fabrique depuis le temps que je connais Hubert.:yep:lol:.  Moi qui suis dans le domaine camion depuis longtemps, j'apprends des choses technique en le lisant.:yep:ph34r:

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bien, vous attendez la suite malgré mes longues proses. On vas tout de même essayer de s'améliorer sur tout cela.

Les choses ont bougé, et de manière concrète. Donc de quoi vous proposer des images.

J'ai peint le châssis et le moteur. Le tout est assemblé, déjà un brin patiné. Sans excès. L'Actros 1 est certes ancien, mais quand il sera terminé, il sera soit immatriculé en Suisse ou en Autriche. Pays ou les véhicules sont plus soignés que dans d'autres. Donc pas d'excès de vieillissement ni de patine.

Une fois tout peint, j'ai pu fixer définitivement la grue et les stabilisateurs. Et là satisfaction, ca y ressemble au moins.

Voyez plutôt.

 

t4xj7u.jpg

Vous aurez remarqué que le cadre de mes photos à changé par nécessité. Il fait un peu froid pour des photos en extérieur. L'huile risquerait de figer dans les vérins de la grue.

Il est en position de travail.

 

0ew3h3.jpg

Peut être remarquerez vous les semelles sous les patins des vérins. Identiques aux vraies, elles sont destinées à répartir le poids et surtout à ménager le sol de la pression exercée.

Un coffre devant le 1 er essieu du tandem les reçoit pour le rangement.

 

o3pzko.jpg11l87y.jpg

 

klkhmr.jpg

 

873o8n.jpg

 

Le drone passe et.

 

js3lcp.jpg

 

Et voila. Concrètement, il reste plein de choses à faire. Toutefois, je pense que vous le reverrez pour le show down.

La cabine sera mon prochain terrain d'activité. Il faut se souvenir qu'il s'agit de la cabine mégaspace très copieusement modifiée grâce à la toiture de mon ami Cordarus. Mais pas que. Toute la cabine est transformée. 

Comme ce que j'avais en projet était bien plus complexe que la transformation de la cabine, je me suis acquitté d'un premier jet. Par contre il reste plein de choses à faire. J'ai déjà du réaliser un autre plancher avec tunnel moteur. Le précédent était plat, car la cabine étant haute, celui ci se situait au dessus du moteur. Là j'ai du créer un tunnel moteur. Le V8 a été remplacé par un V6, ceci favorisant son intégration… Etc etc. Et je n'évoque pas le tableau de bord et autres joyeusetés. Tout cela est resté en suspens et doit être finalisé. Mais on est loin de la complexité de ce qui est maintenant terminé.

Tout de même, pas mal de boulot en perspective.

Selon, je vous ferai des photos. Si celles ci ne reflètent pas d'intérêt, on se revois pour le final.

Au plaisir donc

 

 

Link to comment
Share on other sites

Continue, le fait de ne rien y connaître n'empêche pas d'apprécier le travail réalisé, c'est superbe Merci pour le partage.

Pour rebondir sur la divulgation de plan, il y a bien un A320 qui a atterri en Chine et qui n'a jamais redécollé (je n'ai plus le N° de série (MSN) en tête) et le fait d'avoir monté une ligne d'assemblage là bas est un peu un pied de nez

Link to comment
Share on other sites

Super  ! :po

Non seulement une belle reproduction, mais puisque la grue est rotative,  déployable, extensible , sans compter les stabilisateurs eux aussi fonctionnels ... vraiment impressionnant. :sorcer

A un moment tu craignais pour l'empilage et les jeux entre les différents segments de la grue ; au final pas de problème ?

Au fait : quelle viscosité pour l'huile des vérins en Hiver ???? :jump

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Who's Online   2 Members, 0 Anonymous, 72 Guests (See full list)

  • Forum Statistics

    23.9k
    Total Topics
    574k
    Total Posts
×
×
  • Create New...