Jump to content
Domi68

Anodisation Artisanale

Recommended Posts

Un membre du forum Pit-Lane, MacPepr pour ne pas le nommer, donne une astuce pour réaliser une anodisation de l'aluminium à peu de frais. Il y a quelques précaution de sécurité à prendre afin de ne pas se blesser.

Materiel:

-un bol (non métallique) ou petit recipient

-de l'eau

-de l'acide sulfurique , attention!!! (à la droguerie du coin, à auchan ou au casto).

-une barre de graphite (tiré d'un gros crayon de maçon par exemple) (casto-leroy…)

-2 pinces croco (mag d'electronique)

-du fil electrique souple (1mm² suffisent)

-de l'encre scolaire

-une alim entre 12 et 24V (ou avec des accus en série)

-de la toile emeri fine (grains 600 env)

Tout d'abord il faut savoir ce que c'est qu'une anodisation:

l'aluminium a la propriété en s'oxydant de se recouvrir d'une pellicule plus ou moins épaisse: l'alumine qui offre un état de surface bien plus dur que de l'alu pur. L'anodisation est un "forcage" de cette oxydation. On peut aussi (et c'est ce qui est assez intéressant) colorer une pièce en aluminium.

Méthode:

Remplir le bol d'eau puis ajouter doucement (pas d'éclaboussures) 3 ou 4 cuillères à soupe d'acide (euh c'est une manière d'indiquer la dose, attention l'acide surtout si très concentré attaque le métal, donc à la cuillère plastoc sinon ). L'acide permet une meilleure conductivité de l'au et "mange" un peu l'alu.

Bien préparer la pièce en alu, ponçage fin, dégraissage, bain d'acide pur (gaffe hein!) si endroits inaccessibles au ponçage.

Câbler les pinces crocos sur les pôles de l'alim via les fils.(Attention aux cours jus!, pas de contact entre les 2 pinces une fois câblées).

Agripper une pince croco (pole -) à la mine graphite, plonger la mine dans la solution d'acide, ne pas y plonger la pince (elle est en métal...)

Agripper la pièce en alu au pole + (anode). La plonger dans la solution d'acide elle aussi, attention ne pas faire toucher la mine et la pièce en alu (tjrs à cause des cours jus).

Il doit y avoir un léger dégagement gazeux c’est normal, il ne doit pas être trop important quand-même. S’il est trop important réduire la tension (à 12V il peut ne pas y avoir de micro-bulles, donc le processus sera + long). Une fine couverture de bulles collées à la mine de graphite indique un courant correct. Ceux qui ont un ampèremètre pourront vérifier : entre 20 et 100mA par cm² d’alu à traiter. Enfin à la louche ça marche aussi

La concentration en acide joue aussi (je suis déjà allé jusqu’à 1/3 d’acide pour 2/3 d’eau ca marche aussi )

Laisser trempouiller entre 15 et 45 minutes selon la vivacité de la réaction.

Sortir de la solution, rincer la pièce sous l’eau claire (attention les doigts qd même en sortant la pièce, ça fait pas fondre les doigts mais ça irrite si on s’acharne, les lunettes de protections sont les bienvenues et les lavages de mains réguliers aussi )

Vous pouvez observer une différence de brillance entre la partie qui trempait et la partie qui ne trempait pas. Sécher la pièce.

Maintenant la coloration :

Pour exemple on va prendre de l’encre rouge, facile à trouver.

Plonger la partie traitée dans le récipient, attention le niveau ne doit pas excéder la moitié, vous allez vite comprendre pourquoi.. .

Mettre le récipient sur le gaz, en bougeant un peu, pour ne pas chauffer trop fort. Attention dès que ça commence à bouillir le niveau monte très vite et risque de gicler, non seulement ça tache mais surtout ça brûle ! allez y doucement quoi .

Laissez bouillir (frémir suffit) 5 minutes.

Sortir la pièce sans se brûler (enfin sauf si vous aimez… )

Rincer la pièce, oh miracle la pièce reste colorée !

Vous pouvez vérifier la différence de dureté de surface en faisant glisser un lame de scie à métaux sur la pièce, coté traité et coté non traité.

Chimiquement que s’est il passé ?

Pendant la phase d’ « électrolyse » la surface de la pièce s’est oxydée et a formé des cristaux d’alumine. Ces cristaux ressemblent à du nid d’abeille, plein de petites alvéoles creuses. Ce sont ces alvéoles qui absorbent la teinture et rendent la surface « mouillante ».

La phase d’ébullition dite de « colmatage » referme ces alvéoles, la teinture restant piégée dedans !

Cette couche d’alumine va protéger et colorer vos petites pièces en alu

Par contre attention si vous voulez re-anodiser une pièce en alu déjà anodisée (ou oxydée) il faut enlever la précédente couche, et là pas de secret faut poncer ! Voilà pourquoi j’insiste sur la propreté de la pièce à traiter. De même ne pas toucher la partie traitée entre l’électrolyse et le bain de colorant, les doigts étant gras on verrait votre empreinte digitale une fois le bain de coloration effectué .

Comprendre le mécanisme chimique permet de ne pas faire n’importe quoi et permet entre autre d’expliquer pourquoi des pigments trop gros n’arriveront pas à colorer l’alu : parce qu’il n’arriveront pas à rentrer dans les alvéoles.

Ciao.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez lu qu'il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en jeu ... décapage, tension, intensité, coloration ...etc ce qui fait que le résultat est difficilement contrôlable. Avec 2 pièces identiques et en suivant à la minute prés et ben vous n'obtenez pas forcément le même résultat. Il vaut mieux traiter les pièces par lot (facile dans notre cas car petite).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super mais ça risque d'être un peu compliqué pour refaire les jantes de la moto.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour retirer une anodisation il n'y a pas de nécessité de poncer, un bain à la soude et une vieille brosse à dent font très bien l'affaire sans marquer la pièce et ensuite rinçage et un coup de désoxydant et la pièce bille comme avant son anodisation, et s'il y a des marquages au laser sur la pièce ils ne sont même pas abimés :closedeyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

interessant comme procédé

pour le décapage; la soude est dangereuse en elle meme mais pour info: soude + alu = hydrogene

et c'est assez productif...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est rigolo, je lisais justement hier un article sur le même sujet sur un site anglais.

Je trouve qu'il y a tout de même pas mal de manip pour un résultat aléatoire et trop de produits nocifs à posséder. :closedeyes:

Edited by bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut savoir aussi que la teinte sera differente avec un meme bain selon les nuances d'alu utilisé (ag3, au4g, ags, ect) et que les résultats sont tres moches sur toutes les pièces de fonderie

http://team.arc.free.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...